La Symphonie des Oiseaux, quand la musique se sent pousser des ailes

Sharing is caring!

La rencontre entre deux musiciennes talentueuses et deux drôles d’oiseaux

Le quatuor de la Symphonie des Oiseaux est composé de deux instrumentistes, Geneviève Laureauceau, violoniste, de Lidija Bizjak, pianiste, et de Jean Boucault et Johnny Rasse, chanteurs d’oiseaux.

Les deux « chanteurs », d’origine picarde, ont grandi ensemble en partageant une passion. Ecouter et reproduire les cris des oiseaux. Ils vont alors tenter de se perfectionner dans un seul but : briller lors des concours d’imitation d’oiseaux. Cet enthousiasme ne va pas s’arrêter là, puisque de cette passion ils vont en faire un métier. En 2006, après avoir participer entre autres à diverses émissions radiophoniques et télévisuelles, et au bruitage d’une pièce de théâtre, une idée improbable se concrétise. En effet, le directeur du Festival des Forêts de Compiègne fait jouer les deux « siffleurs » accompagné du pianiste compositeur et improvisateur Jean-François Zygel. L’aventure commence alors pour les deux amis.

En 2016, La Symphonie des Oiseaux est au centre d’un projet pour la Folle Journée de Nantes, mené avec Geneviève Laureauceau au violon et Shani Diluka au piano. Le Quatuor sort alors un album et devient en 2017 l’une des révélations des Victoires de la musique.

Ils sont depuis en tournée et donnent des représentations un peu partout en France et à l’étranger.

 

Rien dans les poches, rien dans les manches

C’est un peu par hasard que j’ai eu la chance d’assister à la Symphonie des Oiseaux à  l’église de Menet (Cantal). Le quatuor y a en effet donné une représentation étonnante ce samedi 29 septembre 2018. L’événement était organisé par la communauté de communes du Pays Gentiane et Euroculture. Musiciens et chanteurs ont émerveillé le public avec un spectacle intimiste et poétique.

Au programme de la soirée, des morceaux de musiques classiques (Saint-Saëns, Satie, Schubert…) soigneusement sélectionnés et adaptés pour violon et piano. Le tout agrémenté de chants d’oiseaux produits sans appeaux ni sifflets. Effectivement, les chanteurs ne font appel qu’à des techniques traditionnelles. C’est à dire qu’ils produisent les sons avec la bouche en s’aidant uniquement des mains. Une ambiance qui je trouve se mariait plutôt bien avec le lieu.

Pendant un peu plus d’une heure, des mélodies ont retentis dans l’édifice pour envoûter les avertis ou non de tout âge. J’ai personnellement été subjugué par la précision des sifflements et autres cris. Sans oublier le mime de quelques-uns de nos amis les volatiles, qui apporte une touche humoristique inattendue. En quelques mots : j’ai été conquise !

Un spectacle que je conseille donc aux mélomanes, aux passionnés d’ornithologie, et surtout aux curieux !


Pour découvrir par vous-même l’univers de ce quatuor extraordinaire et trouver les dates de concerts, rendez-vous sur le site :
www.chanteurs-oiseaux.com


 

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *